Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

 

Fabien Revol et Emmanuel Protière lors de leur présentation du projet Complexité et émergence au service de l'ostéopathie le 25 mars 2008 dans le cadre de la journée de l'assemblée générale de l'Académie

 

 

 

 

 

Nous sommes le dimanche 25 mars, la date limite fixée par le projet ECO « Des révolutions scientifiques à la révolution ostéopathique » est celle du 5 mai.

Au-delà de cette date, si la somme de 6000 € n'est pas réunie,  les sommes promises par les contributeurs n'étant dans ce cas pas débitées, le projet sera abandonné. 

Il reste donc 41 jours. Les 34 contributeurs qui se sont manifestés jusqu'à ce jour et à cet instant, ont permis de rassembler un potentiel de 1764 €.  Un savant calcul permet de réaliser que d'une part il manque 4236 € et que pendant les 41 jours restant, il faudrait trouver à peu près 103 € quotidiennement.

Il y a quelque chose de surprenant dans ces résultats. D’abord la somme qui n’est pas encore arrivée au tiers de ce qui est souhaité, mais surtout le nombre de prescripteurs qui semble assez dérisoire si l’on tient compte de la population ostéopathique. Population divisée on le sait, mais même si l’on ne peut pas compter sur les 20000 qui sont annoncés, on pourrait espérer sur la moitié. Dix mille versant chacun soixante centimes ! Pas de quoi grever le budget même des moins fortunés. Encore faudrait-il que ces dix mille soient au courant ce qui n’est, à l’évidence pas le cas.

Alors mille peut-être ? Si chacun de ceux qui sont au courant en parle au sein de leurs associations il doit y avoir moyen de trouver un écho.

Pourquoi les enfants de Still s'intéressent-ils particulièrement à ce projet de recherche ? Parce qu'au travers d'une équipe sérieuse, très solidement épaulée par un docteur en philosophie, titulaire d’une maitrise en biologie et au total, universitaire de grande qualité, il devrait sortir ou peut être devrait-je dire émerger de cette recherche des éléments susceptibles d’apporter à chaque ostéopathe la possibilité d’améliorer sa pratique, de la rendre plus efficiente de faire en sorte que chaque relation thérapeutique, unique, différente de toutes les autres puisse être abordée avec le meilleur potentiel de réussite. La complexité de la pratique ostéopathique où il est admis que chaque patient est singulier tout autant que l’est chaque ostéopathe ne permet pas d’appliquer des techniques ou d’effectuer des gestes d’une façon stéréotypée. C’est aussi ce qui constitue tout l’intérêt de l’ostéopathie. Nous ne sommes pas des mécaniciens, nous sommes des praticiens de l’humain. Chaque relation est unique elle aussi.

Cette recherche effectuée autour de la complexité et de l’émergence doivent permettre d’y voir encore plus clair dans cette pratique de l’humain.

Comment dire plus clairement que les enfants de Still tentent de le faire, que j’encourage ceux qui hésitent encore à verser au projet la somme qu’ils peuvent donner. Il serait important que nous soyons nombreux.

Cette action est destinée à profiter à tous, aux praticiens et nécessairement aux patients. Rappel du lien

 

                                                                                       Alain Andrieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jlb 25/03/2018 20:39

Alain,
J'ai relayé sur Facebook et Twister, je peux le relayer sur le site ?
Nous avions un membre de la rédaction à l'AO et il doit nous donner son avis. Le Site devrait participer à ce projet de manière un peu conséquente
Bien à toi et au plus tard mi avril
jl

Trickster 27/03/2018 22:35

Bien sûr Jean Louis, tout ce que je souhaite c’est que ça marche !
Merci