Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

 

Mais il en faut encore quelques-uns !

À l’instant où je commence à tapoter mon clavier le niveau de la contribution atteint la somme de 5063 € sur les 6000 attendus. Soixante-huit contributeurs ont participé à cette belle progression. Il reste un peu moins de 1000 € à trouver dans un délai de 21 jours soit quelque chose comme 50 € par jour. Ça semble tout à fait possible mais il ne faut pas néanmoins considérer que c’est acquis. Pour ceux qui attendent encore d’être convaincus par l’utilité de ce projet, sans doute est-il possible de peaufiner l’information et je ne doute pas que les vaillants promoteurs de cette aventure vont s’y employer.

Je crois savoir que des éclaircissements sur le financement du projet vont être apportés et je pense pouvoir dire aussi que les perspectives de développement de la complexité et de l’émergence orientées vers l’intimité de l’ostéopathie dans son lien indissociable avec le vivant pourraient être éclairées par des travaux ultérieurs. C’est en tout cas le souhait que je formule sachant bien que tout ne pourra pas être fait en même temps.

Mais pour ce qu’il en est des développements possibles, les travaux de Jean Claude Guimberteau constituent à mon sens le formidable support à partir duquel l’ostéopathie devrait pouvoir s’exprimer d’une façon irréversiblement audible par tous les acteurs du monde de la santé.

Les briques de ce futur édifice doivent se poser une à une et il faut envisager la patience comme partenaire privilégiée de la belle construction que nous attendons tous. Construction qui utilise la vie comme liant principal et nous sommes bien placés pour savoir que la vie, que nous avons entre les mains chaque jour, la vie et tout ce qu’elle laisse à entendre de questions, c’est sans aucun doute le mystère dont on sait par avance que les questions qu’il contient, débouchent sur d’autres questions qui elles-mêmes en inspireront de nouvelles dont on ne pourra pas se satisfaire en tant que réponse.

Mais plus on creuse, plus on a envie de trouver la lumière au fond du tunnel, surtout si par moment une lueur est perceptible.

 

Et se souvient-on assez que DO c’est peut-être Dig On

 

                                                                                                Alain Andrieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article