Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

 

                          

Ce samedi 17 novembre 2018 se déroulait à l'Université de Saint Denis, la première journée d'un cycle de conférences organisées par l'Académie d'ostéopathie et consacrées aux "Principes et pratiques de l'ostéopathie".

Pour ce premier exemplaire André Ratio DO et Alain Abehsera DO disposaient chacun d'environ 1 H 15 pour exposer leurs parcours de vie d'ostéopathe et dans ce parcours, comment s'étaient construites leurs pratiques ostéopathiques réciproques, par les enseignements, les rencontres bienveillantes ou pas, les hasards et une insatiable curiosité qui, tournée vers la pratique des grands anciens, voulait en comprendre le meilleur au bénéfice des patients.

Le premier orateur Alain Abehsera, également premier étudiant temps plein à l'ESO nous a alors fait part, avec beaucoup d'honnêteté de toutes les difficultés qu'il avait rencontrées et puis progressivement de ses émerveillements le conduisant à une approche qui, ne se qualifiant pas encore de tissulaire, se disait alors technique d'écoute. Et puis sa rencontre avec Rollin Becker qu'il avait installé au sommet de ses admirations après la découverte de cette phrase magique : "seuls les tissus savent". Le choc fut un peu rude quand celui-ci lui laissa entendre qu'il n'avait rien compris ! Anecdote parmi d'autres, celle-ci montre le rôle des avatars dans une évolution et la manière dont les couches successives de nos expériences constituent progressivement les praticiens que nous sommes. Si nous nous penchons un peu sur le passé, surtout quand celui-ci à pris le temps de... s'élargir, nous pouvons sans doute tous retrouver des évènements partageant l'anodin au fondateur, des évènements à partir desquels notre regard a changé d'intérêt ou de focale. Animé par un tel besoin de toujours plus de compréhension, les études de médecine postées au coin du bois, finirent par agripper Alain Abehsera comme elles le firent plus tard également pour André Ratio.

Celui-ci ne fut pas en reste pour évoquer brièvement quelques éléments historiques remontant vraiment aux origines du développement de l'ostéopathie en France même si pour lui le point de départ est également l'ESO en Grande Bretagne.

Quelques grands noms de l'ostéopathie française ont peut être été découverts par les plus jeunes auditeurs, Queguiner, Peyralade, Godefroy, ceux de quelques américains illustres qui ont permis l'introduction du champ crânien de l'ostéopathie en France, Magoun, Scholey, Brookes, Viola Fryman et puis beaucoup plus tard, le rôle joué par le doyen Cornillot et par Georgina Dufoix, responsables d'une certaine bienveillance vis à vis du regard porté vers l'ostéopathie en un temps où celle-ci était encore réservée aux seuls médecins. Comme on le sait cela n'évita pas de nombreux procès et tracasseries administratives jusqu'à la fin des années quatre-vingt-dix, mais quelques pas avaient été accomplis vers ce que personne encore n'aurait pu oser espérer devenir une réglementation de la profession. Pour une bonne moitié du temps dont il disposait, André Ratio fit profiter le petit amphithéâtre occupé par un public très attentif, d'une démonstration pratique qui  manifestement suscita l'intérêt de toute la salle tout comme ce petit complément à méditer livré par André Ratio : "Seuls les tissus savent et se connaissent."

C'était donc une très bonne journée pour tous ceux qui avaient courageusement bravé les complications de circulations redoutées à juste titre avec les manifestations de ce 17 novembre, journée qui s'est terminée par une séance de dédicaces du dernier livre d'André Ratio, livre qui contient le reflet de sa pratique telle que nous avons pu la voir se dérouler sous nos yeux et ses "Utopies" qu'il faut entendre comme autant de domaines où l'ostéopathie pourrait jouer un rôle très important. Avis à tous les chercheurs.

Un grand merci à ces deux initiateurs d'un cycle qui promet d'être très intéressant,

et merci à l'Académie d'ostéopathie d'être à l'origine de cet évènement.

    Pour ceux qui souhaiteraient se procurer ce livre, il sera disponible sur le site www.titashop.fr dans les deux semaines à venir.

 

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article