Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Dans l'article précédent né de l'appel d'un confrère qui regrettait ma position pas suffisamment incisive à son goût sur le salon de la porte Champerret, j'ai reproduit les chiffres, cités par lui-même, concernant le nombre d'écoles d'ostéopathies en France.

Soixante m'avait-il dit !

Ce chiffre a fait réagir un de mes lecteurs qui m'a apporté avec son commentaire le rectificatif à cette évaluation d'une part et une remarque concernant les shampouineurs.

Voici donc ce commentaire in extenso :Je ne parlerai pas du "salon" mais je voudrai juste préciser deux points :

 

Même s'il y a, au goût de tous, beaucoup trop d'écoles d'ostéopathie en France, il ne faudrait pas véhiculer une fausse information à ce sujet.

Voici les chiffres :

24 écoles pour la formation initiale et 21 pour la formation continue, ce qui fait quand même 45 en tout et non 61 !

Ce dernier chiffre est véhiculé sur un blog où les informations ne sont souvent que des amalgames. Ainsi, pour les écoles, associées les DIU des médecins avec leurs 200, voire 300 heures au maximum, avec les écoles d'ostéopathie est une erreur d'autant que le Conseil d'Etat a pris position sur les médecins, remarquant qu'ils n'étaient pas concernés par les décrets d'application du 27 mars 2007 !

 

Quant à ceux qui traitent de "shampouineurs", ceux qui pratiquent la thérapie dans le champ crânien, il serait bon qu'ils lisent le livre de Paul R. LEE : "Interface - Mécanismes de l'esprit en Ostéopathie" ne serait-ce que pour leur information. Ils y trouveraient là une somme de données intéressantes et de quoi les faire réfléchir !

Jean Louis

 

D'autre part, la notion de shampoing a fait réagir un autre "adepte de cette pratique" et j'ai pensé que cette réaction méritait elle aussi d'être publiée, pour une lecture plus accessible. Il est certain que quarante cinq c'est encore beaucoup trop et qu'il serait bon que ce chiffre se réduise au moins de moitié.

 

J'aimerais réagir sur ce thème du shampooing, tant il est vrai que l'usage de l'Ostéopathie crânienne débloque des situations dramatiques. Je conserve en mémoire quelques perles, vécues, pour contrer cet argumentaire réducteur. En voici une: J'ai été confronté il y a au moins quinze ans à un gosse qui ne se souvenait plus de ce qu'il avait fait pour se casser la tête mais qui voyait doublement double: C'est à dire un strabisme horizontal sur un oeil et un strabisme vertical sur l'autre. Des lunettes à prisme verticaux sur un oeil et horizontaux sur l'autre. La seule issue prévue par l'Ophtalmo était l'intervention sur les muscles oculo-moteurs des deux yeux, à l'âge de cinq ans! Après trois séances d'Ostéopathie, dont une partie crânienne, j'ai débusqué deux lésions intra-osseuses( le shampooing du shampooing) l'une du frontal, et l'autre du sphénoïde. Huit jours après, le gosse avait récupéré le centrage de ses deux yeux, sans aucun effort, et récupéré suffisamment sur sa myopie pour se passer de ses lunettes,, et pouvoir enfin apprendre à lire et à écrire. Le traitement d'Ostéopathie crânienne lui a rendu ce droit fondamental dont nous avons tous bénéficié enfant. L'Ophtalmo était furieux car opération annulée, mais le gosse était rayonnant, et n'a jamais récidivé. Il s'est souvenu d'une course dans un grenier et d'une poutre prise en plein front...Je suis curieux de savoir comment un Ostéopathe qui ne pratique pas le crânien soignerait un tel cas autrement qu'en l'abandonnant à sa misère, ce qui est le contraire de notre devoir déontologique... Quand à la flexibilité osseuse, tous les chirurgiens orthopédistes savent qu'un sportif traité par un clou centro-médullaire du fémur peut casser son clou à la reprise du sport sans casser le fémur, car l'os est plus flexible que le métal, le crâne(plat et mince)itou.

Je pense pour ma part que les Ostéopathes qui traitent les crâniens de "shampooineurs" sont simplement des gens qui n'arrivent pas à sentir ce qui se passe dans cette damnée boîte crânienne. Et pourtant, elle tourne...

 

Concernant l'Ostéopathie crânienne et la paralysie faciale, je vous conseille de jeter un coup d'oeil à l'article que j'ai confié à Jean-Louis Boutin pour partage.

La recherche est plus constructive que la critique annihilante( mes excuses pour ce barbarisme utile).

 

Pierre Renaudeau. DO MROF

 

Je me permettrais juste un ajout au commentaire de Pierre Renaudeau qui souhaite "contrer cet argumentaire", en lui disant qu'il n'y avait aucun argumentaire mais une simple appellation, "contrôlée" depuis sans doute un peu plus de trente ans, et dont il vaut mieux sourire. Je suis personnellement un shampouineur heureux et j'ai bien l'intention de continuer le plus longtemps possible à shampouiner de la tête aux pieds toutes celles et tous ceux qui en auront besoin.

 

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article