Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

C'est une affirmation qui ne devrait faire l'objet d'aucun doute. Pourtant, pour qu'une telle assertion fasse sourire, pour qu'elle puisse servir de thème à un poisson d'avril c'est hélas, qu'il y a plus qu'un doute. Le seul véritable trait d'union des ostéopathes ne peut être que l'ostéopathie. Alors soyons clairs, éliminons d'emblée de ces réflexions tous ceux qui bénéficient d'un titre partagé avec une autre activité , comme les décrets de 2007 en ont donné la possibilité et tournons nous vers ceux qui exercent, comme activité unique, celle de la pratique de l'ostéopathie.

Il en reste quand même beaucoup. Et bien parmi ceux-là, il est complètement évident que l'union laisse à désirer.

On le sait depuis longtemps et cette désunion a fait le bonheur de ceux qui rêvaient d'étouffer une profession naissante en la transformant en titre à partager, certains  trouvant dans cette aubaine, le moyen d'attirer un public comme la mouche attire la truite.

Alors qu'est-ce qui peut bien faire que cette union véritable ait tant de mal à voir le jour ? Quelle est la motivation véritable des ostéopathes pris individuellement ? Est-ce que c'est bien donner à l'ostéopathie la place qu'elle mérite ? Parce que c'est une discipline merveilleuse, parce que c'est une science mais aussi, et surtout, un art au service de l'homme, parce qu'elle rend à l'être humain certains paramètres qui contribuent à forger sa liberté, en lui rappelant qu'il est propriétaire de son corps et de sa santé ? Est-ce que c'est là leur motivation ou bien quelque chose de beaucoup plus prosaïque, comme gagner sa vie convenablement avec un métier intéressant dans lequel on  reste relativement  indépendant. Il est d'ailleurs loin  d'être sûr que l'indépendance nous soit acquise encore très longtemps.

Oui, je sais bien que les arguments de la santé, de la liberté individuelle, risquent de déranger sérieusement un pouvoir qui n'aurait plus la main mise sur des citoyens cherchant à cultiver cette liberté.

Mais pour l'instant, il ne s'agit pas du point de vue du pouvoir, il s'agit des ostéopathes et de leur conscience d'ostéopathes. Pourquoi ont-ils choisi l'ostéopathie si ce n'est pour en défendre pleinement les principes ? Esprit, matière, mouvement. Trois termes, trois parties  distinctes à considérer dans l'homme. Trois parties qui devraient établir une unité. Ce qui est à craindre, c'est que l'on soit confronté non pas au trois mais au deux.

La matière ne pose pas de problème, la matière animée en pose déjà d'avantage en ce sens qu'il y a une ambiguïté concernant précisément ce qui anime cette matière ; l'âme,  l'anima ? L'assertion de Descartes a-t-elle un sens : "Je suis donc chose pensante, ou encore esprit, ou encore âme, ou encore intellect, ou encore raison ". Franchement, qu'est-ce que c'est que ce galimatias ? Galimatias c'est peut-être dur pour Descartes mais ça ne mérite pas mieux ! Quelle meilleure façon d'embrouiller les gens pour des siècles avec une pareille définition. Le nourrisson, animé, serait donc chose pensante, douée de raison. Quelle blague ! Par contre ce nourrisson doit bien disposer d'une étincelle de quelque chose, avant qu'un intellect puisse se construire, une "raison" se mettre en place à l'âge requis, et une âme apparaître quand l'égo aura mis en place l'essentiel de sa charpente. Alors c'est ça, l'esprit est escamoté et bien entendu, ça arrange tout le monde et le pouvoir en particulier. Le monde, pour dicter ses lois, reste partagé entre la science et l'économie.

L'esprit dérange tellement et depuis si lontemps, que la part qui lui est faite est pis que peau de chagrin. Il est la sauvegarde de l'ostéopathie, mais l'esprit présent dans l'ostéopathie ne relie pas les ostéopathes. Donc c'est bien vrai, les ostéopathes sont tous unis, mais il faudrait que chacun en prenne conscience.

AA

 


Je reprends ci dessous une information figurant sur le site de l'AFO. Cela ressemble à du ménage, mais peut-on espérer que le personnel de maison soit pleinement efficace ?

Suite à une décision judiciaire, les agréments des écoles suivantes "Association PLP Formation", "CREO Centre de Recherche et d'Enseignement en Ostéopathie", "MTM Maison de la Thérapie Manuelle", "RORI Richard's Osteopatic Research Institute" et "Institut Dauphine d''Ostéopathie" devront être réexaminés par le Ministère avant le 30 septembre 2010.
A cette occasion, nous veillerons à ce que le ministère applique les dispositions de la loi HPST et notamment les 3520 H d'enseignement spécifique à l'ostéopathie ainsi que l'élaboration du référentiel de formation.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marco Gabutti 08/04/2010 12:03


Tout dépend de ce qu'on considère avoir sur notre table de pratique :
- un agencement de pièces osseuses dont la réunion forme des articulations
- un mammifère, dont les pièces osseuses sont mues par des muscles, l'ensemble étant nourri grâce aux systèmes digestif, cardio-vasculaire et pulmonnaire
- un étre humain à part entière, qui ne serait pas pour autant un pur esprit, mais un peu de tout ça à la fois...


Trickster 11/04/2010 15:15



Quand tu commentes cher Marco tu commentes!


Merci de ta participation à une lutte contre la désespérance que tente de nous inculquer cette époque formidable. Vive la Belgique, ce "petit pays avec un grand esprit" (Arno), et vive l'Italie à
qui nous devons aussi le Marco.