Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Jean-Dewever-flash.jpgEtrange Jean, ce képi qui semble te rendre les honneurs...

 

Oui, il pleut sur Nantes, je le sais parce que je m'y trouve. Ça ne tombe pas fort mais c'est gris, un peu triste et me revient à l'esprit qu'hier, j'ai entendu sur France inter dans une émission consacrée au cinéma, un bref hommage à Jean Dewever, "mort dans le plus strict anonymat", l'homme d'un film, "Les honneurs de la guerre", salué en son temps, par les plus grands dont Jean Renoir. L'homme d'un film, c'est tout de même un peu exagéré car il a beaucoup travaillé, et toute sa vie.

Il pleut sur Nantes et je ne suis pas rue de "La grange aux loups". Il pleut sur Nantes et je goûte l'ironie qui veut que "Les honneurs de la guerre" soient annoncés prochaînement sur France 2, et qu'enfin, on encourage aussi les amateurs de bon cinéma à acheter le dvd de ce film publié il y a déjà deux ou trois ans. Pourquoi faut-il mourir pour atteindre à une notoriété réticente et distante lorsqu'on est vivant ? Comme si la notoriété avait eu peur de Jean Dewever. Comme si la notoriété avait redouté de se faire engueuler, non pas tant parce qu'elle avait beaucoup tardé, mais plutôt parce qu'elle devrait réviser ses critères et cesser de céder aux pressions de ceux qui détiennent le pouvoir et croient en même temps détenir les clés de la culture.  Etrange phénomène que celui-là.

Là au moins, personne ne risque d'être contredit ou égratigné par le sujet de la dite notoriété qui ne se serait peut-être pas privé d'user de sa liberté de parole dans d'autres conditions. Je veux croire néanmoins que sa mémoire va être apaisée par cet évènement.

Il pleut sur Nantes, mais  Le ciel de Nantes ne Rend pas mon cœur chagrin puisqu'il nous fait ce clin d'œil, ou ce clin dieu, si vous préférez.

Comte de Saint Germain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article