Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

 

 Carl 5F00 Rogers

- "La vie est un processus, non un état. C'est une direction, non une destination. La direction qui constitue la vie pleine est celle qui est choisie par l'organisme total, quand il y a liberté psychologique de se mouvoir dans n'importe quelle direction. La direction sélectionnée par l'organisme semble avoir certaines qualités générales assez distinctes qui paraissent identiques chez une grande variété d'individus... La vie pleine, d'après mon expérience, est le processus de mouvement dans une direction que choisit l'organisme humain quand il est libre intérieurement de se mouvoir dans n'importe quelle direction et les traits généraux de cette direction choisie semblent avoir une certaine universalité"

 

Extrait du livre de Carl Rogers - Le développement de la personne - Dunod 1966.(p. 141)

A la lecture de ces quelques lignes, pour qui ne se fait pas de l'ostéopathie l'idée étriquée qui la réduit à quelques manipulations, on pourrait penser qu'elles sont nées sous la plume d'un ostéopathe. Et pourtant non, ce texte est de Carl Rogers, psychologue humaniste américain, né en 1902 et mort en 1987 à La Jolla. Il est curieux de constater que le lieu où il a terminé sa vie est aussi le lieu de résidence de Viola Fryman.
Il a développé dans le champ de la psychologie clinique, ce qu'il a appelé l'Approche Centrée sur la Personne et est considéré comme l'un des plus importants psychologue clinicien du 20eme siècle.
Ecoute empathique, authenticité et non-jugement sont les qualités que doit développer le praticien.

Dans l'approche rogérienne, la qualité essentielle exigée du thérapeute est la recherche d'authenticité. Il est important de montrer au patient qu'il est , tout comme lui, un être humain. Il est nécessaire qu'il y ait correspondance entre expérience et prise de conscience. Il doit y avoir congruence entre le Moi-Idéal et le Moi-Vécu du thérapeute, le premier se référant aux conceptions idéales de soi, et le Moi-Vécu au... vécu.

L'empathie, cette capacité à ressentir ce que ressent l'autre, s'exprime par des messages verbaux et non-verbaux. Les messages verbaux sont émis dans un langage simple et accessible. Le thérapeute doit comprendre une situation non pas au travers de son cadre de référence théorique, mais depuis le cadre de référence de son patient qu'il nomme "client", pour écarter toute tentation de supériorité .

Une  attitude "chaleureuse", enfin, est la condition indispensable pour l'accueil inconditionnel du "patient-client", tel qu'il est, dans l'Ici et maintenant, et dans le cadre de référence qui lui est propre. Humanité, chaleur et encouragement caractérisent cette dimension.

Il ne s'agit pas là tant de concepts à utiliser dans la consultation, que de savoir être avec le "patient-client".

Ces qualités ne sont-elles pas aussi, celles que tout ostéopathe devrait chercher à développer pour être au plus près de l'interprétation juste des informations que va lui livrer la personne unique qui est devant lui.

Esprit, matière, mouvement définissent l'ostéopathie. Est-il alors vraiment surprenant qu'un grand psychologue humaniste utilise un langage qui lui est tellement proche ?

AA


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jl Boutin 24/05/2010 08:08


Merci Alain pour ce texte de Carl Rogers. J'ajouterai également deux choses :
1. cette citation de l'auteur :
"La vie, dans ce qu'elle a de meilleur, est un processus d'écoulement, de changement où rien n'est fixe. Chez mes clients, comme chez moi-même, c'est lorsque la vie m'apparaît comme un flux mouvant
qu'elle est la plus riche et la plus satisfaisante.[...] Quand je me livre tout entier à ce processus il est clair qu'il ne peut y avoir pour moi aucun système clos de croyances et de principes
immuables. La vie évolue au gré d'une compréhension et d'une interprétation de mon expérience qui changent constamment. Elle est un continuel processus de devenir".

2. le site où l'on peut retrouver plus d'éléments et des textes en rapport avec son approche "centrée sur la personne" : Carl Rogers http://carl-rogers.fr/


Trickster 24/05/2010 08:54



Merci Jean Louis pour ton commentaire et cette autre citation que je trouvais très belle aussi.


Approche manuelle centrée sur la personne est une définition qui colle assez bien aussi à l'ostéopathie.


Il n'y a décidément pas de hasard.