Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Le ROF étant ce qu'il est devenu, et personnellement, n'étant plus passionné depuis un certain temps par ses diverses performances, j'ai tardé à lire cette page intitulée "évolution de la proposition de loi du professeur Debré". J'y ai découvert ainsi que le "ROF" en la personne de sa présidente, accompagnée de Guy Vuillemin avait rencontré le professeur Debré pour "l'entretenir au sujet de sa proposition de loi". Première surprise. J'imaginais que le professeur Debré comme vous et moi, n'avait besoin de personne pour être entretenu même après l'effort inhérent à la proposition de loi qui porte son nom. Mais bon, le ROF n'étant pas aussi important que certains essaient de nous le faire croire, il n'hésite pas, de temps à autre et pour la bonne cause (la sienne), à se livrer à des travaux d'entretien.

Q'en ressort-il ?

Que le titre d'"ostéopathe non-professionnel" de santé n'a pas les faveurs de la présidente du ROF.

Ouf ! Voilà qui est très rassurant. 

Qu'il ne s'agirait néanmoins que d'un "terme bureaucratique", sans doute pour bien asseoir la disparité entre les différentes parties et faire la vie belle aux kinésithérapeutes qui ne demandent que ça.

Que ce qui intéresse le ROF, ou sa présidente ? c'est avant tout d'entrer dans une catégorie n'ouvrant pas droit à une prise en charge par la solidarité nationale.

Et d'ajouter que Monsieur Debré n'a même pas négocié par rapport à cette proposition. Trop fort non ?

Que le ROF serait favorable à un  diplôme d'état. Ça serait la moindre des choses pour mettre fin à la gabegie actuelle.

 

 

Concernant le Haut Conseil : alors là l'enthousiasme du ROF éclate, surtout si à je ne sais quel signe, sa présidente a pu entrevoir une sorte d'ouverture par laquelle introduire son pied chaussé de la vocation ordinale du ROF.

Bien sûr la proposition de Monsieur Debré consistant à nommer une partie des membres (qui, comment, combien ?), et à faire élire le reste (qui, comment, combien ?) convient à la présidente qui tantôt dit nous, tantôt dit je, quand elle estime, à titre tout à fait personnel concernant le code de la santé publique que :

... "la meilleure place pour nous répertorier serait la création d'une septième partie"

"Cette 7ème partie pourrait être réservée aux professions émergentes comme la notre et l’intitulé de « autres professions intervenant dans le domaine de la santé » proposé dans la PDL nous conviendrait. Cette partie pourrait alors regrouper toutes ces professions dont les soins dispensés n’ouvrent pas droit à un remboursement de la sécurité sociale.

Cette proposition de codification dans le CSP a été bien accueillie sans négociation de la part du Pr Debré. Alors là c'est vrai qu'il y a de quoi bondir ! La présidente du ROF négocie avec le professeur Debré ! Si c'est possible, dites moi que je rêve ! De quel droit ?

Le Pr Debré devrait élaborer un nouveau projet de proposition de loi durant l’été et il s’est engagé à nous fournir le texte pour que nous y apportions nos contributions." Et ça recommence ! Ostéopathes de France et de Navarre, dormez tranquille le ROF a pris vos destinées en main.
Comme on le voit, quand le ROF se mêle de faire avancer les affaires de l'ostéopathie, on peut s'attendre au pire. Personne n'oublie je pense, sa grande contribution à la rédaction bâclée des décrets de 2007. Alors qu'est-il prêt à accepter pour peu qu'on lui laisse espérer qu'il pourrait (enfin) se revêtir de la cape ordinale ? Je n'ose pas y penser. Et le plus inquiétant c'est tout de même que tout ça doit convenir au millier d'adhérents ou à peine plus,qu'il compte actuellement. Ce n'est pas énorme certes mais c'est quand même beaucoup quand on pense à ce qu'il serait sans doute possible de faire si chaque association qui se croit importante ne cherchait pas avant tout à tirer la couverture à soi. Vieille rengaine je sais, mais il n'y a décidément personne pour changer la musique ?
AA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard 26/08/2010 14:49


La surprise serait un loup végétarien (ne sert de courir, il faut partir à point).
La tragicomédie de l'ostéopathie française ne cesse de m'émerveiller. Mon Dieu, protégez nous de nos amis.....surtout de ceux qui nous veulent du bien. Qu'est ce qui est bien?


Trickster 26/08/2010 15:44



Merci pour ce beau sujet de dissertation, complexe mais passionnant, au point que, peut-être, je prendrai le risque de m'y atteler.



Bernard 26/08/2010 11:14


osteopathus osteopathi lupus est.


Trickster 26/08/2010 14:10



Cher Bernard,


l'ostéopathe n'étant qu'un homme (ou une femme), il n'y a malheureusement pas grande surprise à lire cette évolution de la fameuse locution : "Homo homini lupus", hélas...



Jean-Louis 02/08/2010 20:13


Effectivement, lesquels ? A ce que l'on m'a dit, ce sont des parisiens de toutes tendances qui ont proposé des solutions à M. Debré qui, par la suite, a fait ses propres choix et sa
proposition.

D'où la démarche du ROF d'aller faire ses propres propositions.

Au fait, le SNOF vient de décider de refuser tout contact avec le ministère de la Santé... http://www.snof.fr/actualite.html


Trickster 02/08/2010 20:38



Merci Jean Louis pour ces précisions. La décision du SNOF est respectable mais je ne crois pas que cela aille dans le sens d'une amélioration des relations du ministère avec la situation de
l'ostéopathie. Finalement le temps du maquis n'était peut être pas si mal. Il y a peu de temps dire cela était une boutade mais c'est probablement ce qu'on va finir par penser réellement. A
bientôt



Jean-Louis 25/07/2010 06:20


Au sujet de la proposition de loi de M. Debré, selon mes informations ce sont les ostéopathes eux-mêmes qui ont initié ce projet...


Trickster 26/07/2010 10:42



Oui mais lesquels ? Avec toutes les catégories qui existent ...



Jean-Louis 25/07/2010 06:16


L'arrêté renouvelant l'autorisation des écoles PLP Formation (Lyon) et CREO (Tours) a paru ce matin au JO
http://www.osteopathie-france.net/essai/

Pour info.