Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

P1000367

Au travers du long développement consacré à la licorne dans le dictionnaire des symboles*, le sens du retour au centre et à l'Unité se dévoile enfin dans les dernières lignes de cet article. La licorne existe dans la chine ancienne où elle symbolise les vertus royales. "La licorne symbolise aussi avec sa corne unique au milieu du front, flèche spirituelle, rayon solaire, épée de Dieu, la révélation divine, la pénétration du divin dans la créature."

Quelle plus belle image que celle de la licorne pour illustrer le but à atteindre pour tout individu qui cherche avec sagesse, à apaiser "tous les personnages" qu'il joue au quotidien chez lui, ou dans le cadre de son travail, auprès d'un patient ou d'une patiente, dans son équipe sportive ou face à un fonctionnaire de police, ou sur facebook, ou auprès d'un confrère ou que sais-je encore. Les circonstances qui conduisent la même personne à interprèter dix, vingt, trente rôles différents ne s'arrêtent sans doute pas à ces quelques exemples.

Au quotidien, combien de personnages interprétons nous ? L'angoissé financier, le perpétuel mécontent, l'obsédé de l'appropriation et du gain, le chercheur de regards et de caméras, le quémandeur d'approbation ou de compliments, le parleur à tout prix, le revanchard jusqu'à la bêtise, et tant d'autres.

Quelle plus belle réussite indivi-duelle que de faire en sorte que tous ces rôles potentiels, contenus en nous même, puissent se reconnaître, s'accepter et se ré-unir pour composer un individu libre d'entraves ou d'influences. Libre d'entraves pour simplement être.

Si l'on tente de transposer tout ça au niveau des groupes, tiens, au hasard, au niveau des associations dites représentatives de l'ostéopathie et, par conséquent, à leurs représentants, pouvons nous avoir le moindre espoir qu'une unité se réalise autour de ce qui est pourtant une évidence, l'ostéopathie. Est-ce que ça n'est pas le but commun déclaré, de tous ceux qui finirent néanmoins trop souvent, par se jeter les dossiers au visage.

En théorie, oui.

Mais, en réalité, si les représentants sont aussi morcelés que le sont beaucoup de gens et, en plus, sans en avoir un embryon de conscience, alors on peut se demander lesquels de tous les personnages qu'ils trimballent vont tenter de prendre le pouvoir  au cours des discussions à venir. Quelle solution ?

A notre toute petite échelle, les difficultés de communication que nous connaissons depuis plus de trente ans maintenant sont les mêmes à l'échelle mondiale. Il suffit de s'enquérir de la santé du monde pour être fixé.

Chacun des responsables est-il capable de se remettre en cause concernant sa manière d'appréhender les autres ? Je ne suis pas très optimiste sur cette question. Il faudrait déjà que chacun fasse la paix avec lui-même et ça , ça prend du temps. Et le temps presse etc.

Toute une vie n'est pas de trop pour mener à bien le travail d'unification dont nous vons tous besoin, mais peut-être qu'un tout petit progrès se ferait déjà sentir si chacun voulait bien prendre conscience de la nécessité de ce travail et décidait tout simplement de se mettre en route.

Ce jour, 4 novembre s'est tenue la réunion SFDO, SNOF, et ROF dont le communiqué final suit :

 

Communiqué élaboré conjointement par les organisations professionnelles ROF, SFDO et SNOF

  • Constituer une commission de rédaction d’une déontologie transversale sous la maîtrise d’œuvre du ROF. Le cahier des charges, la méthode de rédaction et les conditions d’application du futur code seront décidés conjointement par les membres de ladite commission.
  • Des actions juridiques et politiques visant à favoriser la publication de nouveaux décrets d’application de l’article 75 ont été définies, les conseils juridiques respectifs des organisations se réuniront pour élaborer la stratégie à déployer.
  • Une conception commune de la profession d’ostéopathe et de son positionnement dans le paysage de la santé a émergé, des actions seront engagées (organisation de la profession).
  • Le principe d’une campagne de communication politique commune est acté.


La participation d’organisations tierces aux travaux des futures commissions a été évoquée. Toute organisation susceptible de produire des éléments formels attestant de leur composition d’ostéopathes exerçant exclusivement l’ostéopathe (ADELI 00) est conviée à y participer.

Au regard de l’ordre du jour, tous les points évoqués ci-dessus n’ont pas pu être traités suffisamment en profondeur pour permettre à ce jour la validation du présent communiqué par l’ensemble des parties. Une nouvelle réunion qui se déroulera dans le mois de novembre permettra de finaliser les travaux en cours.
 
Fait à Paris, le 4 novembre 2010 en quatre exemplaires originaux. 

 

Ce texte n'est pas validé, tous les points cités n'ayant pas encore été examiné de façon approfondie, le ROF a probablement bataillé pour obtenir ce qui est appelé la maitrise d'œuvre et déjà une campagne de communication politique est prévue alors que tous les acteurs ne sont pas encore partie prenante à ce qui d'ailleurs ne sera peut être pas entériné. 

La tenue de cette réunion apparaissait comme un défi. Elle s'est tenue, soit. Mais ça ne suffit pas, il y faudrait de l'enthousiasme et surtout la conscience claire que rien de bon ne se fera si la  totalité des acteurs ne sont pas réunis, réunis pour une action qui ne concerne pas seulement une fraction de la population ostéopathique mais concerne l'avenir de l'ostéopathie en France.

Est-il possible d'être entendu ?

AA

affiche licorne

Cette merveilleuse licorne constitue l'affiche d'une très belle exposition du peintre Lukas kandl jusqu'au 14 novembre.

*Dictionnaire des symboles - Jean Chevalier - Alain Gheerbrant - Robert Laffont. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

P.P 22/11/2011 18:26

Bientôt le mois de décembre et la fin d'un cycle, avec le Sagittaire.Peut-être délivrera-t-il le secret de la Licorne? Mais d'autres auront pour exclamation:tintin!!!...

Jean-Louis 05/11/2010 09:03


Alain,
Je vois que tu aimes Lucas Kandl ! Quel merveilleux peintre surréaliste ! J'ai eu plusieurs fois l'occasion de le rencontrer et d'apprécier lors d'exposition ses oeuvres.
Sur mon site très personnel, Lucas m'a donné l'autorisation de reproduire quelques tableaux http://www.boutin-jl.net/lucaskandl


Trickster 05/11/2010 10:52



Bonjour Jean Louis,


Oui j'apprécie cette peinture, expression magnifique de ce qu'il appelle le beau métier. Mais pauvre licorne, que peut elle faire dans un monde pareil.