Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Non, rien d'incompatible dans cette association. Peut-être aurait-il mieux valu titrer "ostéopathe et chaise longue". En période de vacances ou en week end, ça n'est pas d'avantage incongru. 

D'ailleurs, Still lui-même, n'aurait-il pas été plus à l'aise et plus en sécurité sur une chaise longue, pour un repos bien mérité, plutôt que sur cet assemblage approximatif d'une chaise et d'un tronc d'arbre ?

Still reposeEn fait, il ne se reposait pas vraiment, tout occupé qu'il était à l'une de ses inventions, ou à la compréhension de ce qui allait devenir l'ostéopathie. La chaise longue a quelque chose du hamac sans en avoir les inconvénients. Bien sûr, elle peut toujours s'effondrer si vous avez négligé de surveiller votre poids, mais au moins, elle ne risque pas de se retourner soudainement soit pour vous retenir comme un saucisson, soit pour vous jeter par terre avec l'énergie de votre désespoir. La chaise longue permet de s'abandonner à la gravité, même et surtout, en l'absence de toute situation d'urgence. On ne s'installe pas dans une chaise longue par hasard. C'est le fruit d'une réflexion généralement approfondie, qui tend à mettre à l'écart, toute tentation d'activité susceptible de compromettre un tel choix. Tout, ou presque, peut-être remis à plus tard lorsqu'une chaise longue vous tend sa toile. Quel réconfort de sentir instantanément ce soutien du dos qui soudain, n'a plus le moindre effort à accomplir, ne serait-ce que pour sauver la face, si j'ose dire. Vous êtes dehors, une très légère brise adoucit la piqûre d'un premier soleil un peu trop gaillard, et les oiseaux ne parviennent même pas à s'interposer entre vous et la somnolence en organdi bleu, qui s'avance sur la pointe des pieds. Les plus grands noms se sont attaqués à cet objet pour en faire une œuvre artistique, Le Corbusier, Niemeyer et, c'est certain, de ces chaises là, vous n'en trouverez pas au coin de la rue. Mais ces objets ne font-ils pas rêver ? Essayez juste d'imaginer la sensation que l'on peut éprouver à se poser avec délicatesse sur l'une et l'autre de ces deux œuvres. Et ne dites pas, l'art, moi je m'assois dessus ! Cela compte aussi l'art de prendre un moment de repos. C'est désormais établi, ce n'est pas aujourd'hui que je vais travailler. D'ailleurs, nous sommes dimanche et ça ne serait pas convenable. Allez, pour finir je vous invite à parcourir un éloge de la chaise longue et je vous souhaite une bonne fin de journée.

Alain Possibnulnetnu.

Chaise Longue LC4Phillips, de Pury & Company-Rio Chaise Longue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alex pert 26/04/2010 23:19


La deuxième, élégante, fine et ronde à la fois, accueillante... hum ! j'adopte.


Trickster 26/04/2010 23:41



C'est comme moi, tant pis pour Le Corbusier. Et Niemeyer est toujours vivant !



alex périencedelasieste 25/04/2010 18:13


on y est avec toi...


Trickster 25/04/2010 19:08



Merci pour ces encouragements, je savais que je pouvais compter sur vous mes amis. Ah cher Alex, lequel des deux modèles d'exposition emporte ta préférence ? Je sais il faudrait l'essayer, mais
sur le plan esthétique ?