Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

L'échange rapporté dans le précédent article serait il la préfiguration de ce qu'une rumeur, entendue par les campagnes, laisserait supposer de certaines intentions de déstabiliser ce ROF à l'équipe dirigeante consensuelle pour revenir à une équipe qui n'aurait sans doute que le mot exclusif à la bouche pour répondre à l'appel de ce jeune DO éperdu. 

Et peut-être, parce qu'il est perdu, a-t-il été conseillé par d'autres qui le sont moins.

Dans l'hypothèse d'un nième changement, d'une nième révolution de palais, peut-être aussi que le GFIO ne tarderait pas à voir ses chances de se développer et de renforcer cette union encore toute tremblante, sérieusement mises à mal.

Et cette pauvre déontologie partagée ? Déjà menacée ?

Question : dans l'intérêt de qui ? Au bénéfice de quoi ?

L'un des arguments éplorés de ce jeune confrère fait allusion aux ostéopathes exclusifs, et comme pour être sûr d'être lu, il l'écrit en majuscules, ce qui, à force fait vibrer ce mot à nos oreilles à la manière d'un accouphène. EXCLUSIF.

 

"Nous ne pouvons nous empêcher de penser tristement que le ROF ne semble pas être dans une logique de fédération du plus grand nombre d’ostéopathes EXCLUSIFS et refuse de nouveaux adhérents ayant la volonté de faire progresser la profession et répondant pourtant aux critères d’adhésion." (extrait du texte de Baptiste Fernandez, diplômé du CEESO)

 

L'usage répété de ce mot que je considère désormais comme absolument RINGARD, ne fait qu'entériner la division en trois catégories de praticiens : les ostéopathes, et ceux qui ne le sont pas, kinésithérapeutes ou médecins prétendant pratiquer l'ostéopathie. 

Il faudrait peut être enfin réussir à considérer qu'il n'y a pas deux possibilités. Ou bien on est ostéopathe et en tant que tel, on pratique l'ostéopathie ou bien ou ne l'est pas. L'exclusivité de la pratique dans le cadre des décrets de 2007 est aussi une manière d'exclusion pour tous ceux qui sont ostéopathes et ne demande rien d'autre que l'existence à plein droit de la profession qu'il pratique au lieu d'en voir disséminer une pseudo pratique masqué par un titre.

Plus j'y pense et plus je me dis que cette analyse des intentions du ROF à une odeur malheureusement connue qui ne fleure pas bon le déroulement serein d'une assemblée générale.
L'an dernier, Bertrand Bouriaud enseignant au CEESO si nous ne faisons pas erreur, annonçait plus ou moins ce qui risque de se passer dans quelques jours, lors de la prochaine AG. Au moins il y a de la continuité.
Affaire à suivre donc.
AA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nowar 06/10/2011 09:24


Par définition l'exclusif n'autorise pas l'union. Il pose la xénophobie comme valeur primaire. Quid des autres?
Aprés les pokémons: "attrapez les tous!" et pendez les hérétiques haut et court!