Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Sete-voix-vives.jpg  

Le courage ne sera sans doute pas la denrée la plus abondante dans les jours qui viennent. Les vacances commencent, les tensions acceptent tout juste de lâcher un peu, les neurones sont en « stand by », comme ils disent là-bas, et pourtant les sujets de réflexion ne manquent pas.

Sète est une jolie ville, parfaite pour la mise en route de ce temps où , au moins au début, on ne se préoccupe pas de le voir s’écouler, ce temps où les obligations sont devenues presque inaccessibles ; et l’on ne va quand même pas se battre pour les retrouver !

Cela incite à laisser traîner son regard par la fenêtre.

De beaux arbres, dont un magnifique catalpa, devant ce jardin du château d’eau où tenons notre état, ciel bleu voilé, nuages sur le dos, le ventre s’effilochant au gré du vent et des mouettes rieuses qui s’en paient une tranche. Il manque à ce tableau le raton laveur qui passera peut-être ce soir, en compagnie de Jean Louis Trintignant accompagné par Jacques Prévert, Boris vian et Robert Desnos. Car cette semaine, c’est une première à Sète que ce festival de poésie, Voix vives qui donne à la ville un air de scène de théâtre permanente. Enfin une bien agréable façon de commencer des vacances.

Bon vous avez raison de penser que je n’avais rien à dire aujourd’hui et que je remplis l’espace avec du vent, des nuages et des feuilles de catalpas. En réalité j’ai des choses à dire si je me tourne un peu du côté de la rentrée mais je m’y refuse totalement pour l’instant. Je sais que le ton n’y serait pas. Il est possible que de temps à autre, les enfants de Still change de style. Bonnes vacances pour ceux qui en prennent, bon courage pour les autres.

 

Alain Sdéttan.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article