Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

D'abord rendre à Jean Louis Chiflet ce qui lui appartient : un petit livre consacré au "mots qui le font rire", et nous aussi (Le goût des mots - points).

Et alors dans ce petit livre, la découverte du mot zeugme. Oui, parfaitement, zeugme. Si vous me dites que vous ne connaissez que ça alors là je vous rends mon tablier et à Jean Louis Chiflet ce qui lui appartient. Vous avez remarqué ? Là, juste avant, c'en était un, un zeugme. Notez au passage que pour marquer des points au scrabble c'est pas mal. D'accord il faut quand même six lettres mais ça peut toujours servir. Le zeugme permet une économie de mots et éventuellement de gestes dans la mise en pratique de ce qu'il décrit.

La meilleure solution pour bien s'imprégner du sens de ce mot essentiel , c'est de donner quelques exemples.

Ainsi, dans le domaine de l'ostéopathie, on sait que les divers protagonistes partagent le titre et une assez franche hostilité.

Pour résoudre ce vieux problème de genou, il lui "fit" le scaphoïde et une forte impression.

Epuisé par une longue résistance, il rendit les armes et son petit déjeuner.

Le praticien de médecine manuelle se prend pour un ostéopathe et les pieds dans le tapis.

Pour retrouver l'ombre d'une esquisse débauche de crédibilité, le président a du pain sur la planche et du souci à se faire.

Bon, je vois que vous commencez à saisir le sens de ce mot qui vient du grec et qui sait si bien établir des liens (au sens propre).

Inutile le zeugme ? Après tout qu'en sait-on ? Si un battement d'aile de papillon dans la baie de Tokio peut revêtir tellement d'importance, qui sait ce que l'usage du zeugme peut déclencher à l'instant même ou vous vous laissez tenter par son usage, même modéré ?

 

Alain Spihr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article