Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Trickster

Faire appel aux oiseaux, c'est une sorte d'appel au secours, un jour où le temps manque et ne laisse pas, à une inspiration un peu fatiguée, la possibilité de produire de quoi faire un billet satisfaisant.

L'appel aux oiseaux a été entendu par le petit dictionnaire en langue des oiseaux de Luc Bigé aux éditions de Janus.

Voilà donc ce que "les oiseaux disent du corps ":

CORPS : L'écriture de ce mot, toujours au pluriel, suggère que nous en avons plusieurs pour nous sentir "en-tiers", donc au moins trois. Cela va dans le sens des traditions ésotériques de toutes obédiences qui évoquent la possibilité de séparation et d'autonomie des corps physique, émotionnel et mental qui constituent l'être humain. Littéralement, un corps se lit "c'est or paix", "C OR P": il détient un savoir (C : je c, je sais) sur le soi (l'or symbolique) qui génère la paix (P).La langue anglaise l'associe à la germination de la semence (crops) et à la fertilité et, conjointement le français, aux "porcs". Or la truie était le symbole de la déesse de l'enfantement et de la grossesse dans la civilisation paléolithique. La dimension péjorative du porc dans notre culture, et son interdiction dans le monde musulman, nous en dit long sur ce qu'est devenue la relation avec notre corps au fil des millénaires.

Vous allez peut-être penser que s'il faut tout passer au filtre de la langue des oiseaux, les consultations vont être sérieusement rallongées. Surtout qu'il faut d'abord apprendre ledit langage et le pratiquer.

Rien n'est obligé, sinon je n'y ferais même pas allusion, mais c'est un moyen de s'échapper de temps en temps sur des sentiers poétiques et ça ne peut pas faire de mal surtout quand ça ouvre les espaces de compréhension.

C'est l'heure des oiseaux de nuit et il est grand temps de gagner son plume-art.

Alain Somniak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article